Il y a quelques années, mon ami Philippe a acheté une ruine dans le Périgord, à Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac, qu’il retape tranquillement. Depuis que j’ai découvert ce spot comme je l’appelle, j’essaie de lui rendre visite souvent, parce que l’endroit est magique, beau évidemment, reposant, ressourçant. On prend l’apéro souvent, on déguste sa délicieuse gelée de pissenlit faite maison, on engloutit du magret de canard, acheté au marché du jour le matin, et accompagné de pommes de terre salardaises habilement sautées dans la graisse de canard, on va chercher des champignons dans le bois adjacent, on découvre les nombreux villages alentours, on peut faire de grandes balades. Et on peut même jouer au golf (golf originel, de conception simple et naturelle), parce que Philippe est ancien prof de golf, et qu’il a fait de son terrain un magnifique parcours de neuf trous. Et puis, et puis, on peut venir passer quelques jours paisibles dans son gite joli, joli (réservation toute l’année ici).

dordogne-04.jpg

dordogne-03.jpg

dordogne-05.jpg

dordogne-06.jpg

dordogne-07.jpg
Le déjeuner sur l'herbe, Saint-Léon-sur-Vézère

dordogne-08.jpg
Domme