18-01-16.jpg

Les anniversaires, c'est tous les ans, les Noël, les fêtes du nouvel an, les rentrées, et comme les années filent toutes comme l'éclair, tout revient trop vite. Il devrait exister davantage de biennales ou de triennales ! Et le 18 janvier revient lui aussi tous les ans au beau milieu de l'hiver comme une claque, comme une flaque, comme un boomerang : “Je sens des boums et des bangs, Agiter mon cœur blessé, L'amour comme un boomerang, Me revient des jours passés...” Boum ! Bang ! C'était il y a trente ans, c'était comme hier, un peu plus encore depuis mon retour en France il y a trois ans. Boum ! Bang ! Pour toi, mom, un autel selon la tradition bouddhiste : une photo de toi, des bougies, de l'encens, des fleurs toutes fraîches, des fruits en offrande et des pensées. Miss you so much!