@nna-oi, plutôt ici qu’ailleurs...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 12 mai 2017

Du Fle à Montpellier

Chaque année, au mois de mai, AppliFLE organise des journées d’application. L’objectif de ces journées de formation est d’apporter aux enseignants de nouvelles méthodes d’apprentissage afin de perfectionner leurs pratiques de classe.
Au programme de cette troisième édition des journées d'application, je choisis les ateliers : “La phonétique corrective” par Michel Billières, “Un corps, un souffle, une voix : quand « dire » est source de plaisir”, par Richard Bossuet de TV5 Monde, “Alphabétisation et illettrisme” par Anna Cattan de Langues Plurielles et ”Interculturel” par Marjorie Pégourié de l’université de Rennes.
De belles rencontres, de grands partages autour de l’enseignement du français aux étrangers. Des valeurs partagées sur le “enseigner autrement”. Je rentre à Nantes avec de nouvelles idées pour enseigner au Cada-Adoma.

montpel-01.jpg
montpel-02.jpg
montpel-03.jpg
montpel-04.jpg
montpel-05.jpg
montpel-06.jpg

mardi 18 avril 2017

Fip for ever!

Dans le Ghetto Blaster du 5 avril sur Prun’, Valentin P. et moi recevons Yolande Brun, fipette et déléguée syndicale CFDT à Nantes et Philippe Guihéneuf, auditeur chevronné et initiateur d'une pétition pour la défense de la radio (à signer ici si cela n’est pas déjà fait). Telle une midinette devant une star, mon émotion se fait sentir au micro et je ne m’en cache pas... parce que si je fais de la radio à Prun', c'est bien parce que j'écoute Fip toujours depuis toujours ! L’article et l’interview sont à retrouver .
fip.png

mercredi 8 mars 2017

8 mars 2017

Le billet d'humeur, c’est avant tout le regard très personnel, décalé et critique d’un journaliste sur un fait d'actualité. Dans le Ghetto Blaster du 8 mars 2017, je me suis prêtée au jeu de cet exercice pas facile. Un texte que j’ai corrigé mille fois au cours de cette journée où j’entendais tellement d’inepties. Mais je suis rassurée quand Boris L., mon rédacteur en chef me félicite : “Ton billet est bien, la lecture autant que l'écoute sont aisés. C'est simple dans le sens vertueux. Ça casse avec cette prégnance communicante du 8 mars, si envahissante parce que c'est une parole vivante.” Joie... du bénévolat :) ! À écouter là.

8_mars.jpg

samedi 28 janvier 2017

Chúc mừng năm mới 2017!

Happy, happy lunar new year of Fire Rooster (symbol of righteousness, honesty and pragmatism)!

na_m_mo__i_2017.jpg

samedi 14 janvier 2017

Fils du dragon, enfants de la lune

Je suis fière de présenter “Fils du dragon, enfants de la lune”, un spectacle co-créé, co-écrit et interprété par Marie Ann Tran – ma tante, la sœur de mon père, elle, née en France, lui à Saigon, Vietnam : “Combien sommes-nous à partager cette quête, à vouloir comprendre l'exil...” Je ne pourrais pas aller voir ce spectacle, mais les premiers retours sont bons. Et ma famille Tran, que je vois si peu, pleure !

fils_de_la_lune.jpg

samedi 2 juillet 2016

Les Bouffardises

Juillet 2016, je descends en Dordogne chez mon copain Philippe dans son magnifique “domaine du Sorbier” à Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac, un spot de rêve au cœur du Périgord noir. Philippe est toujours aux petits soins avec moi. Et c’est un bonheur de buller beaucoup, déguster ses confitures faites maison, cuisiner les légumes du jardin, découvrir les villages alentours.
Comme souvent, je prends un trajet sur Blablacar et je voyage avec Guillaume dans son auto confortable. C’est important le confort parce que le trajet est long ! Lui, il va à la première édition du festival Les Bouffardises à Coux-et-Bigaroque, un hommage sonore et puissant à Maxime Bouffard, périgourdin de 26 ans, décédé lors des attentats du 13 novembre au Bataclan à Paris.
Et le lendemain, on s’y retrouve ! “Sur scène, les plus de 100 bénévoles ont prévu une programmation à l'image de leur ami parti trop tôt.” Une belle soirée.

bouffardises.jpg

mercredi 20 avril 2016

J’ai décidé de disparaître !

Printemps 2016, je fais un périple en Espagne et dans le sud de la France : Valence, Barcelone, Toulouse et Dordogne. Au final, une grande envie de disparaître !

anna-30.jpg

lundi 25 janvier 2016

Dragon Box

regis_02.jpg

Et pendant ce temps-là, Régis part discrètement travailler en vélo couché (version hiver), sous le regard ahuri des parisiens !

samedi 23 janvier 2016

Bina & Olivier

J'ai failli ne pas aller au mariage de Bina et Oliver : trop court, trop loin, trop cher, mais comme j'ai bien fait de traverser Paris et la Manche pour assister à cette journée absolument magique, union d'une une anglo-indienne et d'un franco-vietnamien (ma petite famille de Saigon). Femmes en sari, cérémonie de mariage indien (ganesh pooja), cérémonie officielle de madame le Marie – sans photographies, ce qui permet de vivre le moment comme il faut – accent britannique pas toujours facile à comprendre, le dépaysement est total au Quorn Country Hotel, à Loughborough. Je papillonne entre la famille de Bina et celle d'Olivier. Je pleure, un peu, de joie, dans les bras de Shanta, la mère de Bina. Je chante “Cuối cùng cho một tình yêu” en petit comité : “Em ơi em ơi...”. Oh, que je suis heureuse d'être là ! A very big thank you to the whole Mistry's family...

Olive_Bina_01.jpg
Ganesh pooja à l'indienne

Olive_Bina_03.jpg
Sœurs et cousine en sari

Olive_Bina_02.jpg
Changement de costume

lundi 18 janvier 2016

Le 18 janvier, encore...

18-01-16.jpg

Les anniversaires, c'est tous les ans, les Noël, les fêtes du nouvel an, les rentrées, et comme les années filent toutes comme l'éclair, tout revient trop vite. Il devrait exister davantage de biennales ou de triennales ! Et le 18 janvier revient lui aussi tous les ans au beau milieu de l'hiver comme une claque, comme une flaque, comme un boomerang : “Je sens des boums et des bangs, Agiter mon cœur blessé, L'amour comme un boomerang, Me revient des jours passés...” Boum ! Bang ! C'était il y a trente ans, c'était comme hier, un peu plus encore depuis mon retour en France il y a trois ans. Boum ! Bang ! Pour toi, mom, un autel selon la tradition bouddhiste : une photo de toi, des bougies, de l'encens, des fleurs toutes fraîches, des fruits en offrande et des pensées. Miss you so much!

- page 2 de 37 -